Prendre ou reprendre sa place, le cadeau du monde

le cadeau du monde

Quand je décide de prendre ma place, de l'assumer totalement, avec ce que je juge en défauts ou qualité, si j'honore pleinement qui je suis, expression unique du tout, si je me reconnais à travers toutes mes variables, si j'en prends les pleins pouvoirs et la pleine responsabilité, je ne m'adapterai plus jamais au monde, c'est le monde qui s'adaptera à moi.

La vie n'est que le reflet de ce qui se joue à l'intérieur de chacun, de moi, c'est le miroir de mon inconscient, de mes parts cachées à mettre en lumière, c'est le premier de mes maîtres, à chaque instant chaque moment qui se joue. Il me renvoie constamment tout ce que je n'acceptes pas, tout ce à quoi je ne m'autorise pas, tout ce que je cache, tout ce qui me fait peur, tout ce que je juge en moi.

Si j'ai l'impression de m'adapter constamment à ce monde c'est parce que je ne me suis pas reconnue entièrement. A partir du moment où j'accepte tel défaut, telle qualité telle peur telle frustration, à partir du moment où je ne rejette plus la création en moi, toute la création, et tout ce qui découle de cette création jusqu'à maintenant, le monde me le renvoie et je n'ai plus à m'y adapter puisque tout est accueilli, OK en moi, même le pire de mes défauts, même ce dont j'ai le plus honte. Il me renvoie un reflet d'acceptation totale et m'accepte en retour.

Ce rejet apparent du monde devient alors un magnifique cadeau pour se re-connaître (ça c'est quelque chose que je n'ai pas encore accueilli en moi, même le fait de ne pas pouvoir l'accueillir !). Il nous fait en fait une immense invitation à aimer, un immense don d'amour pour nous révéler à nous-mêmes, amour, pour tomber amoureux de chaque instant. C'est l'amour qui retourne à l'amour et se voit✨💙

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.